fbpx
Société

Avancées à petits pas.

25 octobre 2018

author:

Avancées à petits pas.

Le geste a été unanimement salué sur les réseaux sociaux. Jeudi dernier, un chauffeur parisien a demandé à tous ses passagers de quitter son bus pour laisser la place à une personne en fauteuil roulant. Si aucun n’avait alors consenti à bouger – en dépit de la présence d’une rampe d’accès – cette incivilité chronique en dit long sur l’individualisme de notre société.

Heureusement, si les moeurs n’évoluent pas assez vite, la législation elle, avance dans le bon sens. Le deuxième comité interministériel sur le handicap va aboutir à des annonces concrètes comme la restauration du droit de vote à 300 000 personnes, la possibilité aux majeurs sous tutelle de se marier, se pacser ou divorcer sans oublier une simplification administrative pour le renouvellement des aides.

Certains réfractaires invoqueront un manque de discernement de ces individus à mesurer les enjeux d’un scrutin, ou estimerons que de tels statuts maritaux n’ont pas à s’appliquer. Pourquoi des personnes atteintes d’un handicap – quel qu’il soit – en verraient leurs droits amoindris ? Au nom de quoi des citoyens français devraient prouver une situation qu’ils subissent malgré eux au quotidien, pour bénéficier d’un accompagnement financier, matériel ou humain ?

L’égalité ne demande pas d’agir avec compassion. Elle exige d’éradiquer toute forme de discrimination.

[totalpoll id= »4800″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR