fbpx
Société

Des privilégiés qui s’ignorent.

3 janvier 2019

author:

Des privilégiés qui s’ignorent.

Le mouvement des Gilets Jaunes commence à suffire. Entre la deuxième arrestation du putschiste Éric Drouet, le soutien opportuniste de son plus fervent supporter et les rumeurs d’un prochain acte IX à Bourges… nous voilà saturés.

Et si nous prenions deux minutes pour redonner aux mots leurs véritables sens. Non, la France n’est pas une dictature, nous ne vivons pas une Révolution, tout ne va pas à vau-l’eau et les entreprises ne font pas que fermer.

Oui, le coût de la vie est cher, des réformes structurelles sont à mener, des mentalités restent à changer, de l’insécurité existe… Mais la France – fut elle sixième puissance – peut se targuer de disposer d’une sécurité sociale, d’une loi sur la laïcité, d’infrastructures, d’une police, d’écoles, d’hôpitaux qui en feraient pâlir plus d’un.

Que ceux qui n’aiment pas la République partent s’exiler dans un régime dictatorial aux portes de l’Europe, dans un état où les droits élémentaires sont bafoués, les journalistes, syndicats et citoyens sont arrêtés puis torturés, où la population meurt de faim, sous les balles, est illettrée, sous le seuil de pauvreté, privée de libertés individuelles ou de se déplacer… Par pur nombrilisme, nous ne voyons pas la chance d’être Français, parce que nous sommes peut-être trop libres… justement.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR