fbpx
Société

Dos au mur.

2 décembre 2019

author:

Dos au mur.

Si certains parlent d’une simple erreur de communication, d’autres évoquent un total amateurisme. On apprend ainsi, dans les colonnes du Parisien, qu’un proche conseiller d’Emmanuel Macron, a qualifié le mouvement social qui nous attend jeudi, de « mur du 5 décembre ». Traduisez : obstacle infranchissable ?

Pour l’heure, l’héritier d’Alain Juppé reste droit dans ses bottes. Edouard Philippe tente ainsi de déminer, pour apaiser les tensions. Or, sa Ministre de la santé elle, se permet de provoquer les syndicats « ne connaissant pas la réforme ». Cela prouve, in fine, que le Gouvernement – bien seul et isolé dans ce combat – n’est pas capable de s’harmoniser lui-même !

Une réforme qui a été mal amenée. En effet, il s’agit de généraliser tout un système (comme le régime général pour la Sécurité Sociale) afin de faciliter les navettes entre fonctionnaires. Mais avec le rapport de force instauré par l’exécutif – parlant de caste et de privilèges – les Français n’y ont vu, que ce qu’ils allaient perdre. Désormais, on attend de mesurer dans le temps, comment sera appréciée cette grève par l’opinion. Va t-elle se relier au Président, ou au contraire, converger, un an après le mouvement des Gilets jaunes et 24 années suivant la grande paralyse de 1995.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR