fbpx
Santé

2022 a comme un air de 2020.

3 janvier 2022

author:

2022 a comme un air de 2020.

« C’est un jour sans fin » comme le dirait Jean Castex. On nous avait promis qu’avec l’arrivée du vaccin, nous retrouverions les jours heureux. Le raz-de-marée du variant Omicron a rebattu les cartes. 170 000 cas de contamination ont été enregistrés dans le pays en 24 heures. Une vie d’avant retrouvée certes, mais datant des précédents confinements.

Un temps où le port du masque était rendu obligatoire à l’extérieur, bien qu’aucun cluster n’ait été répertorié en plein air, un temps où l’Absurdie régnait en maître avec une cavalcade de mesures idiotes : l’interdiction de danser ou de prendre un café debout (après avoir inventé le concept des plages dynamiques), le retour des jauges à 2000 personnes en intérieur (mais pas pour les meetings politiques) et en point d’orgue : le cas de l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Pour rappel, cette dernière qui avait démissionné en février 2020 au début de l’épidémie a depuis septembre 2021, été mise en examen par la Cour de Justice de la République pour mise en danger de la vie d’autrui. Mais elle s’est vu finalement remettre la Légion d’honneur ce weekend, après avoir été nommée à la tête d’une nouvelle académie de l’OMS. Si le ridicule ne tue pas, le virus, lui, a causé la mort de 121 000 personnes en France.

Votre réaction à cet édito
Like
Love
Care
Haha
Wow
Sad
Angry