fbpx
Santé

Parler pour ne rien dire.

19 janvier 2021

author:

Parler pour ne rien dire.

On dit qu’il ne faut pas tirer sur une ambulance quand celle-ci a les quatre pneus crevés. Inutile de revenir sur les éléments de langage vantant une « accélération » de la stratégie de vaccination tant répétés par Jean Castex et son ministre de la Santé Olivier Véran sur les plateaux télé. Plus personne ne croit aux mots, à défaut de constater des actes.

Lorsqu’on voit le fiasco de la prise de rendez-vous pour les personnes de plus de 75 ans et le nombre de vaccins disponibles par commune, nul besoin d’avoir fait l’ENA pour s’apercevoir que quelque chose ne va pas. Si les maires et les médecins généralistes se tiennent prêts à vacciner en masse, force est de constater que la logistique ne suit pas.

Après le scandale des masques, l’échec des tests et du traçage, le flop de l’application #StopCoivid devenue #TousAntiCovid, les difficultés d’amorçage de la campagne vaccinale – faisant de nous la risée de l’Europe – et le manque de doses de vaccins… On ne sait plus quoi dire.

L’humoriste Raymond Devos disait dans son sketch culte : « Je vais vous parler de rien… pour ne rien dire. Alors je ferais mieux de me taire ». Avis aux organisateurs des conférences de presse du jeudi soir…

Votre réaction à cet édito
Like
Love
Care
Haha
Wow
Sad
Angry