fbpx
Santé

Infantilisation permanente.

15 août 2020

author:

Infantilisation permanente.

Si la crise du Coronavirus devait se résumer à un objet, celui-ci serait incontestablement : le masque. En tissu ou jetable, loin d’être un objet tendance, il est devenu au fil des mois, un accessoire indispensable. Qu’il s’apprête ou non à votre garde-robe, il vous en coutera la maudique somme de 135 euros si vous ne l’accordez pas à votre tenue dans les transports en commun et dans certaines rues.

Fort heureusement, loin de nous infantiliser pour masquer ses propres contradictions, Olivier Véran a présenté cette semaine, une nouvelle règle sortie du chapeau technocratique : le guide de l’ABCD.

Qu’il s’agisse de l’application Stop-Covid, de laisser ses coordonnées à la sortie des bars ou des restaurants et de porter le précieux dans certaines rues, il aurait été simple de conserver le masque pour chaque déplacement post-déconfinement, pour tout le monde en extérieur, quitte à assouplir la mesure par la suite.

Au lieu de cela, on reproche aux Français leur relâchement, quand dans le même temps, l’État s’est lui, montré incapable d’appliquer une politique sanitaire claire et cohérente. Affirmant par la voix même du ministre de la Santé, que le masque n’était « pas recommandé et pas utile ». Une chose est sûr : le masque ne filtre pas les injonctions contradictoires.