fbpx
Justice Sans catégorie

Obstination déraisonnable.

1 février 2019

author:

Obstination déraisonnable.

Un feuilleton judiciaire qui semble interminable. Mais jusqu’où l’acharnement thérapeutique s’arrêtera-t-il ? Si le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a confirmé ce jeudi « l’obstination déraisonnable » pratiquée envers Vincent Lambert depuis maintenant plus de dix ans, c’est comme on s’en doute, vers un nouveau recours que nous nous dirigeons. Est-ce de l’amour ou de l’égoïsme ? De l’obstination ou du déni ? De la peine ou de la peur face à une réalité se rapprochant inexorablement.

Alors qu’une procédure d’arrêt des soins est vivement souhaitée par le CHU de Reims, il ne faut pas oublier que les frais d’expertise s’élevant à 8100 euros demeurent à la charge de l’établissement. Ce patient, âgé de 42 ans mérite le droit de partir dans la dignité. Une famille qui se déchire et au milieu de ce drame indicible : un père de famille.

C’est donc en direction du Conseil d’État que tous les regards se tournent. On ne sait plus si ce sont les parents ou la France qui est à blâmer. Personne ne peut nier la douleur qu’engendre la perte d’un proche. En revanche, nul ne serait excuser le fait de décider en lieu et place du sort d’un homme.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR