fbpx
Politique

À une grande femme, la patrie reconnaissante.

30 juin 2018

author:

À une grande femme, la patrie reconnaissante.

En ce 30 juin 2017, la France a perdu une femme d’exception. Simone Veil restera une éternelle combattante et une personnalité éminemment engagée. Avec elle – et son mari – ce sont tous les déportés juifs que la France intronise. La Shoah entre ainsi au Panthéon. Un moment d’histoire lourd en symboles. Un événement tragique, douloureux, et inqualifiable que personne ne doit nier et encore moins oublier.

Au moment où l’Europe vacille, le message envoyé aux populations raisonne : il ne faut pas oublier les bases sur lesquelles l’Union s’est construite. Elle fut présidente du Parlement européen et son visage emblématique restera indissociablement associé à ce combat.

En 1979, elle conduisit aussi la liste de droite à ces élections. Si elle refusait de se voir qualifiée de féministe, force est de constater son insatiable lutte pour plus d’égalité. Ainsi, 1974 restera une date importante, l’année de la dépénalisation de l’avortement.

L’émergence continuelle des mouvements populistes et la montée de la xénophobie menacent la stabilité du continent. Le monde regagne chaque jour en tensions.

Sans tomber dans le piège du politiquement correct, il est nécessaire d’admettre que les discriminations resurgissent et ravivent les cendres d’une époque que l’on pensait à jamais révolue, que les plus jeunes n’ont fort heureusement pas connu.

[totalpoll id= »4403″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR