fbpx
Politique

En marche vers la déconfiture.

6 mars 2020

author:

En marche vers la déconfiture.

Pour les candidats de la République En Marche, l’heure n’est plus à la fête. Ce projet « à porter, à faire gagner » paraît dorénavant si brouillon. Lorsqu’un pouvoir – pourtant majoritaire à l’Assemblée Nationale – se retrouve contraint d’utiliser le 49.3 pour faire passer sa réforme phare des retraites, que les intentions de vote s’effritent au fil des sondages, qu’une candidate à la Mairie de Paris est désignée en catimini un mois avant le scrutin, que sa formations est issue pour partie d’anciens mouvements politiques, autant dire que les lendemains d’élections seront compliqués.

Si le Chef de l’État dédramatise en affirmant qu’il ne s’agit que d’un enjeu local, ce rendez-vous est en réalité, le baromètre de la présidentielle. L’exécutif semble à présent payer son arrogance et sa volonté jusqu’ici trop affirmée d’entériner le vieux monde, dans un pays d’histoire et de divisions qui ne se gouverne pas comme une start-up nation.

Or, la crise de Coronavirus tombe à point nommé pour l’exécutif. Les projecteurs ne sont momentanément, plus braqués sur cette débâcle annoncée. Mais si Emmanuel Macron est aussi présent médiatiquement depuis le début de la pandémie, c’est parce qu’il sait aussi qu’une mauvaise gestion de la crise, pourrait définitivement achever son mandat et sa probable candidature.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link