fbpx
Politique

Un mauvais feuilleton d’été.

25 juillet 2019

author:

Un mauvais feuilleton d’été.

Les médias se seraient-ils emballés sur le cas De Rugy ? Invité mardi du JT de France 2, l’ex-Ministre de la Transition écologique s’est dit « blanchit », après les résultats de l’enquête dont il fait l’objet. Un rapport qui, étrangement, a fuit dans la presse… Si l’on ne remet pas en cause les résultats, on s’interroge sur le timing qui a toutes les allures d’une communication à la hâte. Fuites organisées, intervention télévisée dans la foulée, invitation de Greta Thunberg pour détourner le regard : les ficelles sont trop grosses mais comme le dit l’adage : ça devrait passer.

La qualification de « Homard géant » qui en soit n’existe pas, a été faite par Mediapart pour choquer l’opinion. Un article sans photo se serait révélé sans saveur. Même chose pour un Champagne à 500 euros et le logement social. Objectif : imprimer l’image d’un ministre – et en sous-main d’un président (des riches) – déconnecté des réalités. Un nouveau monde que l’on pourrait qualifier « d’autre monde ».

Mais ne nous y trompons pas, ce semi mea-culpa n’est que la suite logique d’un fonctionnement bien connu : teasing, révélations, emballement médiatique, démenti et conclusion. Et comme par hasard, les ventes papier augmentent, les audiences grimpent, l’exécutif évince un ministre devenu persona non-grata et récupère à son compte l’écologie (et sa potentielle base électorale).

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR