fbpx
Musique

Une ode à la différence.

19 mai 2019

author:

Une ode à la différence.

Certes déçu de cette quatorzième place – qui confirme la France dans sa malédiction depuis 43 ans – Bilal Hassani n’a pas démérité. Si l’on revient quelques années en arrière, nous n’étions pas si éloignés des scores de l’Allemagne et du Royaume-Uni (respectivement en dernière et avant avant dernière position). Si le chanteur « pas dans les codes » nous disait que cela en dérangeait beaucoup, cette chanson – véritable hymne à l’acceptation de soi – aura toutefois permis à des millions de personnes, de recevoir son message. Cela nous change des musiques tristes ou de guerre, de sujets pesants comme l’immigration ou encore… sur le fait de porter une moustache.  

L’Eurovision se veut être apolitique. Mais les messages désormais véhiculés par la France au travers de la musique, sont en substance politisés. La haine qu’à suscité ce jeune homme sur les réseaux sociaux est inacceptable. Mais elle aura donné à des centaines d’adolescents mal dans leur peau, l’occasion le temps d’un soir, de s’être sentis représentés.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR