fbpx
International

Violente friction.

6 août 2018

author:

Violente friction.

Séisme de grande ampleur. Aux conséquences ravageuses. En Indonésie, des centaines de touristes sont en cours d’évacuation. D’une magnitude 6,9, il n’aura laissé aucun répit aux habitants des îles de Lombok et de Bali. Si les dégâts matériels sont importants, le bilan humain – provisoire – est bien plus grave. Il fait état de 91 morts. L’alerte tsunami – tant redoutée – a été levée. On se souvient tous du 26 décembre 2004. Lorsque le monde découvrait horrifié, l’une des pires catastrophe des temps modernes. Sumatra, Thaïlande, Birmanie, Inde et Sri Lanka. Tous frappés par ube vague meurtrière. 220 000 morts et des dizaines de villages rayés de la carte. Des leçons ont depuis été tirées. À l’époque, il n’existait aucun système d’alerte dans le Pacifique. Un réflexe : scruter une mer qui se retire pour anticiper l’arrivée d’un second drame… qui n’aura pas lieu. Soulagement relatif. Mais l’urgence prévaut sur l’émotion. 200 personnes restent encore à secourir.

D’autres événements similaires ont également fait la Une. Au mois d’avril en Italie et juin au Japon. Partout ces scènes de désolation. Champ de ruines et personnes enfouies sous des amas de gravas. Si pour l’heure très peu d’informations nous parviennent, ces images envahirons prochainement nos écrans. Une tragique réalité qui dépasse de loin toute fiction.

[totalpoll id= »4382″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR