fbpx
International

Menace à double tranchant.

24 août 2018

author:

Menace à double tranchant.

On se souvient de la phrase poignante de Manuel Valls au lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo : « La France est en guerre ». L’attaque au couteau de Trappes a ré-ouvert les plaies. Mais il ne faut pas tomber dans la psychose. Si le Parquet antiterroriste n’a pas été saisi, l’agence de propagande Amaq a revendiqué « l’attentat ». Or, la piste d’un déséquilibré est la plus probable.

Cet opportunisme témoigne de la perte d’influence de l’organisation. Citons la tuerie de Las Vegas ou l’attentat de Barcelone… Il ne reste à cette nébuleuse qu’une bataille à mener : celle de la communication. Cependant, il ne faut pas négliger la douleur des familles. Une attaque – qu’elle soit terroriste ou oeuvre d’un attardé mental – fruit d’une idéologie ou d’un différent familial reste dramatique.

Elle renforce le sentiment d’insécurité chronique. Amplifiée par l’impact médiatique des soi-disant « experts » invités de toute part sur les plateaux de radio et de télévision. La défiance envers les autorités n’en sera que plus grande. À trop surfer sur le sensationnalisme – au leitmotiv d’informer – les médias jouent à un jeu dangereux en renforçant l’ascension des extrêmes et en seront les premières victimes. Il ne faudra pas venir pleurer qu’un contre-pouvoir – encore préservé – soit prochainement confisqué.

[totalpoll id= »4370″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR