fbpx
International

Exode de masse.

10 septembre 2018

author:

Exode de masse.

L’explosion de l’inflation au Venezuela à plus de 900% et la raréfaction de ses denrées alimentaires et médicamenteuses, ont conduit plus de 2 millions d’habitants à l’exode. Si les échanges entre Mauro Toscanini et Nicolás Maduro restent cordiaux, les tensions sont naissantes. En témoigne le durcissement de la politique d’accueil de l’Équateur, où le passeport est érigé comme Saint Graal. Au Brésil, les attaques xénophobes se multiplient. La population de Pacaraima a augmenté de 10%, corrélant avec le nombre d’agressions. Un climat social explosif qui n’est pas sans rappeler les récents événements de Köthen et Chemnitz, près de chez nous…

Après 18 ans de modèle socialiste à l’agonie, les élections législatives de 2015 ont été remportées par l’Opposition. Le président s’accroche. À la crise économique et sociale vient se greffer la crise politique. La démocratie se militarise et les anti chavistes sont muselés. Si la tenue du référendum de destitution de l’actuel président semble entériné, la réponse pourrait venir de Washington.

Dans un article du New York Times, on apprend la tenue de réunions secrètes entre officiers militaires vénézuéliens et responsables de l’administration Trump. Faut-il s’attendre à un interventionnisme imminent du Géant ? À l’État d’urgence économique prononcé, pourrait se substituer un État de guerre déclaré.

[totalpoll id= »4391″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR