fbpx
International

Chute mortelle.

17 août 2018

author:

Chute mortelle.

L’état d’urgence a été décrété après l’effondrement du viaduc de Gênes. 39 personnes entraînées dans sa chute. Un bilan provisoire effroyable et des précédents récents. En effet, dix ponts se sont effondrés depuis 2013 en Italie. Aujourd’hui, ce sont 630 personnes qu’il faut reloger. Nécessitant des coûts d’entretien importants, le gérant « Autostrade per l’Italia » au pied du mur (ou plutôt des ruines) semble tardivement le découvrir.

Si plusieurs rapports pointent du doigt des erreurs d’ingénierie, on rapportait déjà en 1980 la présence de creux et de bosses sur les voies. Ce n’est pas un hasard s’il n’existe que deux répliques du pont Morandi dans le monde : en Libye et au Vénézuela. Force est de constater un problème de fiabilité.

La société affirme que d’importants travaux de rénovation ont été menés en 2016, mais le Gouvernement s’est voulu ferme : les responsables doivent payer. On assiste alors à une flopée de surenchères. Demandes de démissions, amende de 50 millions d’euros ou révocation du permis d’exploitation. Entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue d’extrême droite, c’est à celui qui cognera le plus fort. Politique spectacle. L’Europe est mise en cause pour ses contraintes budgétaires, quand Bruxelles lui alloue 10 milliards d’euros pour ses dépenses d’infrastructures routières, y compris pour Gênes…

[totalpoll id= »4373″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR