fbpx
Environnement

En vert et contre tous.

29 août 2018

author:

En vert et contre tous.

Rentrée riche en rebondissements. Nicolas Hulot démissionne : histoire d’une chronique annoncée. Il ne veut plus se mentir et espère « provoquer un sursaut ». Le coup est rude pour Emmanuel Macron : un véritable séisme pour l’exécutif. Si ce départ ne surprend personne, l’ex ministre de la Transition écologique et solidaire remet l’écologie au centre de l’échiquier politique.

Edouard Philippe a beau défendre son bilan, elle n’a jamais passionné les foules. Le risque d’un retour en arrière – voir d’un immobilisme – apeure les associations. Que reste-t-il du « Make our planet great again » quand Bruxelles relance le processus d’autorisation du Glyphosate pour dix ans ?

Le nucléaire, l’agriculture et la biodiversité sont autant de camouflets que l’ancien numéro trois n’a cessé d’encaisser. Déceptions en série qui ont durablement ébranlé sa crédibilité. Rajouter à cela le faux scandale d’agression sexuelle relayé par le défunt magazine Ebdo, l’ayant profondément marqué, sans oublier les récents propos de Brigitte Bardot sur sa gestion du dossier biodiversité. En dépit de sa victoire sur Notre-Dame des Landes, les pressions continues des lobbyistes de chasseurs l’ont poussé à bout. « La maison brûle et nous regardons ailleurs » avait prononcé Jacques Chirac en 2002 au Sommet de Johannesburg. « Petits pas » insuffisants au regard du réchauffement climatique en marche.

[totalpoll id= »4342″]

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR