fbpx
Environnement

En route vers un suicide collectif.

27 juillet 2019

author:

En route vers un suicide collectif.

La France a eu chaud. 41,5 °C à Lille, 41,3 °C à Rouen et 38,9 °C à Strasbourg. On ne pouvait pas trouver meilleur exemple que cet épisode caniculaire pour justifier les arguments alarmistes de Greta Thunberg. L’objectif de réduction de 45% des émissions de carbone doit impérativement être atteint à l’horizon 2030. Alors que la COP21 n’avait abouti qu’à une reconnaissance de la responsabilité de l’Homme (ce qui était encore bien trop peu et tardif), fanfaronner d’un hypothétique accord de réduction à 2°C d’ici à 2100, démontre l’incapacité de nos dirigeants, à prendre la mesure du colossal défi qui les attend. Mais les citoyens sont aussi à blâmer.

Nous élisons des gouvernements climatosceptiques aux États-Unis et en Australie, nous refusons de changer nos modes de consommation, de déplacement et de production (cf : ratification du CETA en Europe, accélération de la déforestation au Brésil et remise en route des mines de charbon outre-Atlantique).

De par notre inaction, notre négation, notre complainte, nous repoussons sans cesse à demain. Alors qu’à ce rythme, il n’y aura bientôt plus aucun lendemain. Nier la fonte des pôles, l’extinction des espèces, les tempêtes, les canicules et périodes de grand froid, relève d’un crime, contre l’Humanité.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR