fbpx
Éducation

Un îlot préservé dans un monde qui bouge.

4 juillet 2019

author:

Un îlot préservé dans un monde qui bouge.

Il n’y a pas de mots pour expliquer l’attitude de ces professeurs perturbant sciemment le processus du BAC. On savait qu’avec 4 mois de vacances par an, ce métier était le plus difficile du monde… mais s’ils se plaignent de leurs conditions de travail et de la réforme de l’examen, ils n’ont pas à empêcher leurs élèves de poursuivre dans le supérieur.

Certes, ils ne sont pas la majorité à bloquer les copies (pourtant propriété de l’État), mais l’indulgence du Ministre Jean-Michel Blanquer – incapable de siffler la fin de la récré – prouve qu’il n’est pas à sa place. Suggérer d’utiliser les notes du contrôle continu pour combler les résultats manquants est affligeant : autant le donner comme en 1968 !

L’école n’a jamais réellement bougé depuis plus de 200 ans. Le professeur sur une estrade, placé devant un tableau blanc, caché par un pupitre, délivrant sa thèse face à une assemblée prenant des notes. L’Éducation Nationale doit se réformer en profondeur pour répondre aux enjeux de demain. Les méthodes traditionnelles de sanctions par examens, manuels scolaires papiers, collège unique et accès libres aux Universités ne doivent plus être la norme : le monde change, les métiers évoluent et les compétences se diversifient… les enseignants doivent aller dans ce sens et non systématiquement s’y opposer.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR