C’est la lutte finale.

Mais que se passe-t-il chez Force ouvrière ? On se croirait revenir aux pires heures du communisme. Souriez, vous êtes fichés. L’ex-secrétaire général Jean-Claude Mailly s’est dit sidéré par les révélations du Canard enchaîné. Selon l’hebdomadaire satirique français, un fichier aurait été constitué en octobre 2016 sur 126 cadres du syndicat par des proches de son successeur.

Plus d’une centaine de responsables FO ont ainsi été qualifiés de “niais”, “franc-maçon” ou “trop intelligent pour entrer au bureau confédéral” dans ce document interne. Passé le temps du choc, l’actuel président Pascal Pavageau a expliqué qu’il s’agissait d’une prise de notes : les intéressés apprécieront… En plus des commentaires sur leur opinion politique et sexualité, des photos figureraient en bonne place à côté de ces derniers, de quoi parfaire un peu plus son illégalité.

Au-delà du caractère inacceptable de la démarche, il faut y voir une radicalité assumée du mouvement, en concurrence directe avec la CGT. Certes, les jours de l’actuel dirigeant ne sont pas encore comptés, mais cette affaire ravive implicitement les tensions – observées lors du précédent congrès de FO à Lille – où le président sortant Jean-Claude Mailly s’était copieusement fait sifflé pour son manque de combativité face à la loi travail.

Le secrétaire général de FO Pascal Pavageau doit-il démissionner ?

Love
Haha
Wow
Sad
Angry
Avatar de Jason Vallée
Tous les jours, je vous livre mes avis et points de vue tranchés sur l’actualité.
Vous pouvez réagir à cet Edito. 
Likez, commentez, partagez ou répondez à notre sondage !

Réveillez-vous informé.e !

Tous les matins à 7h40, recevez dans votre boîte mail les derniers Edito(s) et d'autres contenus exclusifs.
Recevoir les alertes
close-link
Edito

GRATUIT
VOIR