fbpx
Actualité

Un millefeuille administratif.

22 mars 2021

author:

Un millefeuille administratif.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Tout le monde connait l’adage, le gouvernement l’applique à la lettre. Après la polémique sur le confinement, qui n’en est pas vraiment un, voici venir l’attestation aux 14 motifs, dont personne – y compris le ministre des PME Alain Griset et le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal – ne semble y comprendre quelque chose.

Une promesse non tenue de plus pour Emmanuel Macron et non des moindres : la simplification administrative. Un État dans l’État. Résultante d’une complète désorganisation ? Pas vraiment.

À force de vouloir faire du sur-mesure et essayer de trouver une troisième voie, ne pas vouloir faire comme nos voisins et persister dans une stratégie vaccinale prônant « l’éloge de la lenteur », la traduction de ce « et en même temps » s’est retrouvée sur feuille A4. Si les ordres donnés au sommet ne sont pas clairs, les consignes appliquées sur le terrain le sont d’autant moins.

Lorsqu’une décision ferme n’est pas tranchée, on assiste à ce qu’il s’est passé ce weekend à Marseille. Prendre des décisions et les assumer sont les attentes des Français envers le Chef de l’État. Toutefois, la multiplication des conférences hebdomadaires du jeudi soir pour ne rien dire, cumulée à cette somme de décisions stupides nous prouvent bien l’incapacité de l’exécutif à acter des décisions, dessiner un cap et assumer une stratégie.