fbpx
Actualité

Des étoiles plein les yeux.

17 juillet 2019

author:

Des étoiles plein les yeux.

Il y a 50 ans, l’Humanité faisait un grand pas. Un certain Neil Armstrong est passé d’aviateur de l’United States Navy, au premier homme à fouler le sol lunaire. On ne compte plus les légendes autour de sa rivalité avec Buzz Aldrin qui expliqueraient pourquoi il n’existerait qu’une seule photo de lui rapportée de mission.

De Spoutnik à Apollo 11, on retiendra la féroce volonté des États-Unis et de l’URSS de gagner la conquête pour l’espace. Si ce n’est qu’à partir du 21 juillet 1969 que les Etats-Unis s’imposent avec le premier pas de Neil Armstrong sur la Lune, le 4 octobre 1957, les Soviétiques réussissent à mettre en orbite un satellite artificiel. Simple sphère de métal de la taille d’une roue de voiture équipée d’antennes – ne servant qu’à transmettre la température et la pression – il sonna comme un camouflet pour les Américains.

Certes, des succès Européens comme Ariane 5 ou Galileo sont importants, mais la décision américaine d’avancer à 2024 le retour de l’Homme sur la Lune, les ambitions d’Elon Musk pour Mars, l’alunissage en août dernier de la Chine sur la face cachée de notre satellite et la création – en France – d’un commandement militaire de l’espace, démontrent que cette guerre (spatiale) est loin d’être terminée.

Juste avant de lire cet article...
 
VOUS POUVEZ ENCORE REJOINDRE LE CAFÉ DES ÉDITORIALISTES.
Vous allez recevoir des messages chaque jour comprenant des documents inédits jamais dévoilés sur ce site et les réseaux sociaux :
Continuer vers l'article
close-link
Edito.

GRATUIT
VOIR